Ce que vous devez savoir sur l'utilisation des cigarettes électroniques

Cigarette électronique : avec ou sans nicotine ?

Au cours de ces dernières années, la cigarette électronique a connu un succès significatif. Inventée dans le but de substituer la cigarette classique, la cigarette électronique a abouti à des résultats concluants. Toutefois, elle suscite beaucoup d’interrogations lorsqu’il s’agit de l’associer ou non à la nicotine. Voici un article qui pourra vous fournir des informations nécessaires concernant l’utilisation de la cigarette électronique avec ou sans nicotine.

Qu’est-ce que la cigarette électronique ?

Encore appelée vapote ou e-cigarette, la cigarette électronique est un appareil qui fonctionne sur la base de l’énergie électrique. Elle a la forme d’un tube et se compose essentiellement d’une batterie, d’un atomiseur et d’un liquide.

Contrairement au tabac, la cigarette électronique est savoureuse et moins nocive. Son utilité est de substituer la cigarette classique dans le principal but de lutter contre l’addiction à la nicotine.

Selon le Public Health of England, la cigarette électronique est moins nocive à 95% que la cigarette classique. Ce qui est dû à l’absence de combustion de produits chimiques dans la vapeur de la e-cigarette.

Qu’est-ce que le e-liquide ?

Le e-liquide est le produit qui sert à créer de la vapeur avec une cigarette électronique. Il est constitué de plusieurs éléments, à savoir : le propylène glycol, la glycérine végétale, l’arôme alimentaire et la nicotine. Chauffé à une température donnée, il génère un nuage de vapeur qui peut être inhalé par le fumeur.

Ces éléments constitutifs du e-liquide sont à la base de la sensation que procure la e-cigarette lors de son utilisation.

Peut-on fumer de la cigarette électronique sans nicotine ?

La nicotine n’est pas un élément indispensable à la cigarette électronique. Son existence dans le e-liquide est un moyen pour aboutir à un sevrage nicotinique définitif chez le fumeur.

Consommée régulièrement, la nicotine crée une addiction chez le fumeur. Ce dernier se voit contraint d’en consommer afin d’éviter les sensations de manque. Dans ce cas, la e-cigarette doit être utilisée avec de la nicotine durant la période de sevrage.

Par contre, pour le non-fumeur, la cigarette électronique sans nicotine est l’utilisation recommandée. Il lui permet de maintenir cette habitude de fumer sans risque de dépendance à la nicotine. Celui-ci pourra ainsi satisfaire ses désirs physiques, mentaux et comportementaux.

Quelles sont les conséquences liées à l’utilisation de la cigarette électronique avec nicotine ?

La cigarette électronique avec nicotine reste un moyen efficace de lutte contre le tabagisme. Cependant, cette utilisation pourrait engendrer un effet contraire chez un fumeur non habitué à la consommation du tabac. Celui-ci risque de développer une forte dépendance à la nicotine ainsi qu’à d’autres drogues.

Les enfants et les jeunes sont très exposés à ces conséquences néfastes de la consommation nicotinique. Ceux-ci risquent de développer au fil du temps des problèmes cognitifs et comportementaux.

Quels effets la nicotine a-t-elle sur l’organisme ?

La nicotine est un élément stimulateur de l’organisme. Elle incite celui-ci à libérer davantage d’adrénaline et de dopamine. Ce qui booste la fréquence cardiaque et la pression artérielle.

Par ailleurs, la nicotine est un produit addictogène. Elle amène le cerveau à développer une dépendance nicotinique et l’entraîne à une accoutumance sociale au tabac.

Quel dosage de nicotine faut-il faire dans le e-liquide ?

Homme qui fume une cigarette électronique

Pour sevrer de la nicotine dans l’organisme, il est nécessaire d’ajouter la dose idéale de cette substance dans le e-liquide. Toutefois, ce dosage doit tenir compte du degré de dépendance du fumeur.

  • Pour une consommation de moins de 5 cigarettes par jour, il est recommandé un dosage de 3 mg/ml,
  • Pour une consommation de moins de 10 cigarettes par jour, il est recommandé un dosage de 6 mg/ml,
  • Pour une consommation de cigarettes comprise entre 10 et 20 par jour, il est recommandé un dosage de 11 mg/ml,
  • Pour une consommation de cigarettes comprise entre 20 et 30 par jour, il est recommandé un dosage de 16 mg/ml,
  • Pour une consommation d’au moins 30 cigarettes par jour, il est recommandé un dosage de 19.6 mg/ml.

Ce dosage devra diminuer au fil du temps jusqu’à l’obtention d’un e-liquide avec 0 mg/ml de nicotine. Toutefois, pour un processus de dosage strict de nicotine, il est recommandé l’utilisation d’un booster de nicotine.

Comment utiliser le booster de nicotine ?

Le booster de nicotine est un produit qui sert au bon dosage de nicotine lors de la préparation du e-liquide.

En pratique, un flacon de booster correspond à 1 mg/ml de nicotine. Pour obtenir un e-liquide DIY avec 10 mg/ml de nicotine, il faudra ajouter au mélange 10 fioles de booster. Toutefois, lors de la préparation du e-liquide DIY, le booster doit être le premier élément à insérer dans le flacon de 200 ml.

Nos conseils pour bien choisir sa cigarette électronique

Sur le marché, il existe un nombre incalculable de modèles de e-cigarettes. Ce qui rend le choix délicat.

Pour bénéficier d’une expérience utilisateur agréable, il est nécessaire de prendre en compte un certain nombre de critères lors du choix. Il s’agit de la puissance, de l’autonomie et du type d’inhalation.

  • La puissance doit varier en fonction du profil de l’utilisateur. Plus elle sera grande, plus la e-cigarette aura tendance à vapoter sans restriction. Pour les jeunes fumeurs, une puissance inférieure à 100 Watt est largement suffisante. Par contre, pour les gros fumeurs, la puissance pourrait aller au-delà de cette limite.
  • L’autonomie renvoie au temps d’utilisation de la e-cigarette. Exprimée en mAh, elle varie entre 1500 et 2500 pour les modèles à batterie. Plus elle sera grande, plus la e-cigarette pourra-être utilisée sans restriction.
  • Le confort allie trois paramètres à savoir : le type d’inhalation qui peut être direct ou indirect, le mode de vape et la résistance occasionnant la chauffe du e-liquide.

Nos conseils pour bien choisir le e-liquide de sa cigarette électronique

conseils pour bien choisir le e-liquide de sa cigarette électronique

Le choix du e-liquide est déterminant dans l’utilisation de la cigarette électronique, en l’occurrence dans le sevrage tabagique. Ce choix doit prendre en compte trois paramètres à savoir : le taux de nicotine, la saveur et la composition.

  • Le taux de nicotine doit varier en fonction du profil du fumeur. Si ce taux est véritablement faible, les désirs en nicotine ne seront pas assouvis. Par contre, s’il est trop élevé, cela pourrait engendrer des désagréments tels que les céphalées, les vertiges et la nausée.
  • La saveur est également un élément indispensable lors du choix. Existant sous plusieurs types (pêche, citron, pomme), il s’agit du composant qui permettra au fumeur d’opter définitivement pour la e-cigarette. Pour un début, la saveur recommandée est celle qui se rapproche de celle de la cigarette classique : la menthe.
  • Pour ce qui est de la composition, il est nécessaire de prendre en compte le taux de propylène glycol (PG) et celui de la glycérine végétale (GV). Le premier assure la fluidité du e-liquide. Par contre, le second assure la viscosité de celui-ci. Un meilleur choix de taux PG/VG pourra garantir une meilleure sensation lors de l’inhalation. Toutefois, pour un début, il est recommandé un taux PG/VG se situant entre 60/40 et 80/20.

Conclusion

Lla cigarette électronique associée à la nicotine est le meilleur moyen pour un sevrage nicotinique. Par contre, pour les personnes en quête de sensation gestuelle ou de nuage de fumée, faire recours à une cigarette électronique sans nicotine est l’idéal. Celui-ci n’engendre aucune dépendance nicotinique, mais favorise des plaisirs similaires à ceux que procure la cigarette classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.