Comment cultiver du chanvre soi-même pour produire du CBD ?

Le CBD est un produit qui intervient dans plusieurs domaines notamment l’alimentation, la médecine et les cosmétiques. Ses bienfaits pour l’organisme ne sont plus à démontrer. Le chanvre peut être cultivé par tout à chacun, que ce soit dans son jardin ou en intérieur.

Cultivé à domicile, il est plus savoureux et sain. La culture du chanvre demande une attention particulière. Pour y arriver, il faut non seulement bien sélectionner les semences, mais aussi bien suivre les différentes phases de la culture.

Les étapes de la culture du chanvre

Vous décidez de zapper les meilleurs sites de vente de CBD et de cultiver le chanvre chez vous ? Ceci est une bonne démarche. Pour avoir un bon résultat, vous devez suivre les étapes suivantes :

  • La germination ;
  • La phase du jeune pousse ;
  • La phase végétative ;
  • La floraison ;
  • La récolte ;
  • Le séchage.

Ces différentes étapes sont importantes pour avoir une bonne récolte de la culture du chanvre. Elles vous permettront, en effet, d’avoir un chanvre bien cultivé et par la même occasion une meilleure production de CBD.

1.   La germination

Vous voulez cultiver du chanvre dans votre jardin et vous vous êtes déjà procuré des graines ? La première chose à faire n’est pas de les mettre dans le sol, mais plutôt de les faire germer.

Pour faire germer vos graines, commencez par mettre un rond de coton dans un plateau en plastique. Vous mettrez ensuite les graines entre le coton. Les graines doivent être arrosées uniquement avec l’eau de source. Ne mettez pas beaucoup d’eau.

Après cela, le plateau doit être fermé et placé dans un lieu où il n’y a ni le soleil ni la fraîcheur car les racines peuvent être brûlées par le soleil. Évitez d’arroser les graines avec de l’eau chaude.

L’objectif est de rendre fortes les premières racines. Cela va leur permettre de bien pousser vers le bas.

Surveillez les graines chaque jour. Toutes les graines ne peuvent pas pousser des racines à la fois. Cela peut durer une semaine avant qu’elles ne poussent de racines. Néanmoins, gardez les yeux sur les graines, retirez avec soin chaque graine qui pousse même la moindre et très petite racine. Placez-la dans le sol à un centimètre de profondeur. Faites ainsi pour toutes les autres graines.

2.   La phase du jeune pousse

Encore appelée phase de semis, la phase du jeune pousse est comprise entre une durée de deux à trois semaines. Durant cette période, les petites feuilles vont commencer par pousser de vos graines. Au début, elles n’auront pas l’air du chanvre. Avec le temps, vous allez les reconnaître. D’abord une feuille, puis deux jusqu’à six. Les feuilles sont, durant cette étape, de couleur verte Vif.

cultiver du chanvre

Vous devez les mettre dans un sol riche en compost. Cela leur permettra de grandir. Arrosez-les régulièrement avec un peu d’eau. Si vous exagérez avec la quantité de l’eau, vous allez détruire vos jeunes plantes. Ne les exposez pas encore au soleil. Il peut brûler les jeunes plantes toujours sensibles.

Si vous voyez les graines pousser jusqu’à six feuilles, vous venez de finir la phase de semis ou de jeune pousse.

3.   La phase végétative

Durant cette phase vous devez travailler pour faire grandir vos plantes. Pour y arriver vous devez veiller à ce que vos plantes soient nourries de certains éléments à savoir:

  • L’eau ;
  • Le soleil ;
  • Les nutriments biologiques.

Les plantes doivent être bien nourri pour grandir normalement. L’eau est très importante pour la croissance des plantes. Il faut arroser votre plante de temps en temps. Durant cette phase le chanvre doit avoir 20 à 30 pouces de précipitation. Vous devez cependant prendre le soin de le rendre bien humide.

La quantité de l’eau utilisée doit augmenter chaque jour jusqu’à la fin de cette phase. Le sol doit être humide d’au moins 80% du début jusqu’à la fin de cette phase.

Le chanvre a besoin du soleil également pour bien grandir. Veillez à ce que votre plante reste sous le soleil pendant au moins dix heures par jour. Cela participe beaucoup à la croissance du chanvre.

L’eau et le soleil sont indispensables à la croissance des plantes du chanvre, mais ils ont aussi besoin de nutriments biologiques. Procurez-vous les nutriments nécessaires et donnez-les-leur. Si vous ajoutez de bon nutriments aux deux autres éléments favorables à la croissance des plantes, vous aurez une plante robuste avec de bonnes fleurs.

4.   La floraison

L’étape de la floraison est la plus intéressante lors de la culture du chanvre. D’abord, au début de cette étape, vous aurez à reconnaître les plantes mâles des plantes femelles et à les séparer.

Cette séparation évite la pollinisation qui consiste à la production de graines par les plantes femelles au lieu d’un rendement de fleurs. Les plantes femelles sont caractérisées par des petits pistils qui apparaissent à la base de leur bougeons comme de longs poils.

culture de chanvre

Vous êtes à un pas de la récolte de votre plante. Ce n’est donc pas le moment de ne plus en prendre soin. Le soin que vous lui donnez doit augmenter. Les nutriments et l’eau sont plus importants. Donnez à votre plante le maximum de nutriments et d’eau. Cette étape peut prendre six à douze semaines.

Durant cette phase, il faut que vous mettiez en place un tuteur afin que les plantes puissent supporter le poids des têtes. Il ne faut surtout pas essayer de tailler ces plantes. Vous risquez de tuer leurs hormones.

Au fil du temps, vous assisterez à l’apparition des glandes résineuses ou trichomes. Des odeurs sucrées et herbacées sont produites par ces glandes. Les glandes de résines vont changer de couleur au fur et à mesure. Elles passeront de transparent à ambré et finiront par être blanc laiteux. Les pistils deviendront rouges orangées et les feuilles jaunes. Vous venez d’achever cette étape. Il ne vous reste qu’à passer à la récolte.

5.   La récolte

Vous pouvez récolter en enlevant les fleurs et la résine collante. Enlevez aussi les feuilles autour des fleurs. Ce sont les éléments nécessaires pour la production du CBD et de l’huile du CBD.

6.   Le séchage

Vous êtes déjà à la dernière étape de votre culture du chanvre. Le chanvre est la plante qui peut vous servir à produire du CBD, mais vous n’y arriverez pas si vous sautez cette étape. Le séchage après récolte est indispensable pour la production du CBD.

Après être passé à la récolte, vous devez sécher les fleurs. Ceci doit être fait pendant au moins deux semaines. Si vous ne prenez pas le temps de bien sécher votre récolte, vous n’allez pas débarrasser l’humidité du chanvre encore frais.

Si le chanvre frais est toujours humide, il n’est pas encore prêt à l’emploi. Sans être pressé, prenez le temps de bien sécher votre récolte.

Le passage de la matière première (chanvre) au produit fini (CBD)

transformer chanvre en cbd

Après la culture du chanvre, vous pouvez extraire le CBD. Il existe trois méthodes pour produire le CBD à partir de la matière première (chanvre). Il s’agit de :

  • L’extraction par CO2 ;
  • L’extraction par l’alcool ;
  • L’extraction par l’huile CBD.

Ces trois méthodes sont utilisées pour extraire le CBD du chanvre. L’extraction par CO2 est la plus utilisée. Elle permet d’avoir un CBD bien concentré car elle optimise l’extraction. Bien qu’elle soit coûteuse, cette méthode est la plus conseillée.

Laissez un commentaire