Guide des autorisations pour vendre du CBD en France

comment vendre légalement du cbd en france

Toutes les obligations légales à respecter pour commercialiser du CBD

La vente légale de CBD en France

Le CBD est reconnu comme un produit à base de chanvre qui n’a aucun effet nocif sur la santé. Ainsi, le chanvre ne contenant pas de THC peut être vendu légalement en France. Le CBD peut être vendu de façon légale sous forme d’huiles ou de gélule, il existe également des vaporisateurs d’herbe pour la consommation de fleur de CBD.

Il est reconnu par la loi et des études scientifiques que les effets de cette plante sur la santé permettent de compenser les problèmes liés à l’interdiction de fumer du cannabis avec une grande teneur en THC. En effet, il est compliqué de vendre ou de détenir des fleurs de chanvre et de prouver qu’elles ne contiennent pas de THC. Ainsi, pour commercialiser du CBD dans le cadre légal de la loi, il faut respecter la réglementation en vigueur du pays, en effet, toute vente qui ne serait pas déclarée pourrait être soumise à des peines et à des sanctions.

Les consommateurs de CBD doivent pouvoir indiquer les boutiques qui leur ont vendu les produits et c’est le vendeur qui sera tenu responsable si les produits ne sont pas conformes ou considérés comme stupéfiants.

Les principaux sites qui vendent du CBD de grande qualité indiquent toujours clairement leur provenance, ainsi que leur teneur en THC et caractéristiques.

Comment devenir vendeur de CBD ?

Pour réaliser la vente de fleurs de CBD, il est possible de se tourner vers un grossiste de plantes contenant du cannabidiol ou de l’huile de CBD. L’utilisation de la plante avec un très faible taux de THC est considéré comme légal par la cour européenne. Il est ainsi légal de fumer du cannabis contenant du cannabidiol et de le commercialiser dans une boutique, du moment que le vendeur suit la marche à suivre dans le cadre légal de la commercialisation respectant la réglementation de façon stricte sur le plan juridique.

Les feuilles à l’état brut et les fleurs brutes doivent être contrôlées avant leur commercialisation. Il est important de pouvoir justifier le taux contenu dans les fleurs et le mode de culture de la plante. La molécule présente doit être essentiellement du CBD et un très faible taux de THC est autorisé.

La législation de l’Union européenne n’est pas appliquée de la même façon dans tous les pays. La consommation de cannabidiol est autorisée par l’état français tant que la teneur en THC reste inférieure à un certain seuil.

à lire aussi : quelle est la différence entre le THC et le CBD ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.