Quels sont les effets du cannabis sur la contraception ?

La consommation de cannabis rendra-t-elle le contrôle des naissances moins efficaces ?

Plusieurs femmes utilisent la pilule contraceptive hormonale au moins une fois dans leur vie. Avec le cannabis qui devient de plus en plus légal et disponible à travers le monde, il est judicieux de poser la question sur son effet sur le contrôle des naissances.

Il est difficile de dire si la consommation du cannabis et l’utilisation des pilules contraceptives interagissent de façon négative. Quand bien même, on peut déduire en essayant de connaître les propriétés des deux substances chimiques tirées de la plante de cannabis. Or, il n’y a pas une étude scientifique définitive qui suggère que le cannabis rende le contrôle des naissances moins efficaces.

Le cannabinoïde

Le cannabinoïde est une substance chimique présent dans le cannabis. Il existe sur plusieurs formes. Il existe des huiles CBD, des teintures CBD, des topiques et des bonbons CBD.

Généralement, les gens ont l’habitude de croire que prendre du CBD revient à se droguer. Ce qui n’est pas forcément le cas. En vérité, le CBD s’utilise à cause de ses propriétés anti-inflammatoires. Les gens utilisent le CBD pour ses effets relaxants. C’est d’ailleurs cela qui fait la popularité du CBD ses récentes années.

Selon certaines études, le CBD peut affecter la façon dont fonctionne notre foie. C’est aussi pareil pour certaines options de contraception hormonale. Il y a des enzymes qui sont impliqués dans la manière dont le foie métabolise les médicaments. Et le CBD peut affecter ce processus.

Du fait de l’impact du CBD sur la fonction hépatique, il y a des faits qui prouvent que cela peut modifier certaines méthodes de contraception.

Il existe deux types de contraception. Il y a la contraception à base de l’œstrogène et la contraception à base de la progestérone. Le CBD à d’impact potentiel sur la contraception à base d’œstrogène, mais épargne la contraception à base de progestérone.

Les résultats ne sont pas assez convaincants pour justifier l’impact. La contraception par progestérone peut être la méthode la plus fiable pour ceux qui comptent utiliser le CBD et les médicaments contraceptifs.

Tétrahydrocannabinol

Le tétrahydrocannabinol, encore appelé THC est aussi une substance chimique du cannabis. Le THC est la substance qui est associée à la drogue. Les gens qui en prennent ressentent les émotions que l’on ressent habituellement quand on se drogue.

Lorsque le THC pénètre dans l’organisme humain, il déclenche les récepteurs cannabinoïdes naturels. Ainsi, il affecte le système nerveux et peut donc modifier l’humeur, la perception, l’appétit et la cognition de la personne le consommant.

Parlant du rôle du THC dans la régulation des naissances, aucune preuve ne suggère qu’il diminue son efficacité.

Étant donné que le THC produit des effets secondaires lorsqu’on le consomme, il est fort probable que ces effets affectent les méthodes contraceptives hormonales. Les effets secondaires du THC peuvent aggraver les effets secondaires des méthodes contraceptives comme les pilules, les dispositifs intra-utérins et les implants.

Le THC combiné avec les pilules contraceptives à base d’œstrogènes peut provoquer une augmentation de la tension artérielle, ce qui à son tour peut augmenter le risque des complications cardiaques.

Si vous avez des antécédents avec l’hypertension artérielle ou des maladies cardio-vasculaires, il est conseillé de consulter l’avis d’un médecin avant de prendre du THC ou de prendre des pilules contraceptives.

Il faut des recherches supplémentaires pour savoir si le THC à un effet sur le système endocannabinoïde. Vous devez savoir que le système endocannabinoïde joue aussi un rôle sur la reproduction féminine.

Le système endocannabinoïde et le contrôle des naissances

Est-ce que la consommation de cannabis impacte la fiabilité de la pilule ?

Il y a un lien entre le système endocannabinoïde et le fonctionnement du système reproducteur féminin.

Le système endocannabinoïde joue le rôle de modulateur des fonctions de la santé reproductive, de l’appétit et de l’humeur.

Dans le corps humain, il existe des cannabinoïdes naturellement qui activent ce système. Les cannabinoïdes qui sont présents dans le cannabis aussi activent également le système endocannabinoïde de l’organisme humain.

S’il n’y a pas un niveau normal d’endocannabinoïde, cela peut nuire au fonctionnement des organes reproducteurs de la femme.

Ainsi, le cannabis peut avoir un effet négatif ou positif sur la santé reproductive des femmes. Cela dépendra de la manière dont le cannabis est consommé.

La méthode de consommation du cannabis

Pour le moment, nous n’avons aucune idée sur comment la méthode de consommation de cannabis peut impacter sur la planification des naissances.

Généralement, les gens consomment du cannabis pour se relaxer. Ils le consomment soit en fumant la plante de cannabis, soit en mangeant des aliments qui sont infusés de l’huile de cannabis.

Certaines de ces différentes méthodes de consommation peuvent interagir avec la contraception. Si vous consommez du cannabis et des contraceptifs oraux à la fois pourrait interagir avec le contrôle des naissances.

Généralement, fumer quoique ce soit tout en utilisant un contraceptif est nocif. Ceci est dû au fait que le tabagisme et les contraceptifs hormonaux peuvent avoir des effets secondaires cardio-vasculaires.

Les femmes qui fument présentent souvent des anomalies de coagulation. C’est pourquoi les médecins recommandent aux femmes de ne pas fumer lorsqu’elles utilisent un contraceptif.

Il y a des résultats contradictoires qui vont à l’encontre de l’implication du cannabis dans l’inefficacité du contrôle des naissances.

Le cannabis et les effets secondaires de la contraception

Le cannabis et les effets secondaires de la contraception

Bien qu’il n’y ait pas de preuve que le cannabis affecte la limitation des naissances, il y a bien de preuves qui attestent de son efficacité sur certains effets secondaires les plus courants des contraceptifs hormonaux.

Nausée

Plusieurs femmes avouent ressentir la nausée lorsqu’elles utilisent les contraceptifs hormonaux. Étant donné que le système endocannabinoïde régule les nausées, le cannabis peut donc être considéré comme un traitement anti-nauséeux.

Le cannabis peut même s’imposer comme une option plus efficace que les antiémétiques.

Ceci peut ne pas être le cas pour tous les patients souffrant de la nausée.

Une faible dose de THC avec des effets psychoactifs à peine perceptible peut prévenir les vomissements.

Maux de tête

Les maux de tête et les migraines sont aussi des effets secondaires que ressentent les femmes utilisant des contraceptifs hormonaux. Le cannabis, connu pour son bien-être sur la santé, peut soulager des migraines et de certains types de maux de tête.

Dépression

Il n’y a aucun doute sur le fait que lorsque les femmes utilisent les contraceptions, elles sont sujettes à la dépression.

Les contraceptifs hormonaux peuvent affecter l’humeur et l’état mental de celui qui les utilise. Du coup, l’utilisateur est exposé à la dépression et à l’anxiété. Dans certains de ces cas, le cannabis peut aider à soulager la dépression. Il est préférable de se tourner vers un médecin ou un thérapeute avant de faire recours au cannabis.

Les risques possibles du cannabis sur la santé

La consommation récréative du cannabis a des effets positifs sur le bien-être. Il ne faut pas ignorer le fait qu’il y a des risques associés à sa consommation.

Parmi ces risques, on peut citer :

  • Les troubles liés à la consommation du cannabis ;
  • Un risque accru de blessure ;
  • Cause d’infertilité dans la consommation chronique du cannabis ;
  • Croissance réduite du fœtus ;
  • Accouchement prématuré ;
  • Développement cérébral altéré.

Il n’y a pas une étude scientifique définitive qui suggère que le cannabis rende le contrôle des naissances moins efficaces. Pour la plupart des drogues, il y a des risques d’effets secondaires de la consommation qui peut intervenir lorsqu’il y a combinaison avec les méthodes contraceptives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.