Le CBD apparaît-il sur un test de dépistage de drogue ?

Le CBD apparaît-il sur un test de dépistage de drogue ?

Ces dernières années ont été très fructueuses pour le CBD. En raison de la façon dont ce cannabinoïdes interagit avec le corps, de plus en plus de personnes l’utilisent pour traiter différents types de maux. Il est consommé pour le soulagement du stress et des douleurs articulaires. Il est aussi utile pour le traitement de l’insomnie ou comme anti-inflammatoire.

Le public est de plus en plus conscient des avantages du CBD. Cependant, beaucoup hésitent à utiliser les produits CBD par peur d’un test de dépistage positif.

Les produits CBD sont principalement fabriqués à partir de cannabidiol, qui est extrait de la plante de chanvre, qui contient également des dizaines d’autres composés. Ainsi, même les produits CBD dérivés du chanvre sont légalement autorisés à contenir des traces de 0,3 % de THC, une préoccupation légitime que la plante ne soit pas soumise au contrôle de la loi sur les drogues.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD (abréviation de cannabidiol) est l’une des molécules qu’on retrouve dans le chanvre. Il est aussi désigné sous le nom de cannabis. La molécule la plus connue de la plante est le THC (abréviation de tétrahydrocannabinol), qui a des effets narcotiques.

Le cannabis sous forme de drogue est bien sûr illégal et contient généralement environ 15% de THC. Le cannabidiol dite « thérapeutique » autorisé dans certains pays est juste une dose plus légère de THC.

Quels sont les effets du CBD?

Le CBD, qu’il soit sous forme de fleur, d’huile ou de produit comestible, ne présente pas les mêmes effets narcotiques que le THC. Les recherches suggèrent qu’il pourrait réduire certaines réponses au stress, bien que la littérature scientifique reste contradictoire sur cette question.

Les avantages du CBD  sont :

  • Un effet relaxant,
  • Médicaments anti-inflammatoires et antidépresseurs,
  • Peu d’effets secondaires,
  • Ne cause pas de dépendance physique.

Les inspections relatives au dépistage du cannabis et la consommation de CBD

Le CBD est détectable, mais vous ne serez pas testé pour le CBD lors d’une inspection des drogues par les forces de l’ordre, car ce n’est pas une drogue.

Qu’il s’agisse d’être contrôlé par la police sur la route, au travail ou même à la maison, vous pouvez faire face à un test de dépistage de drogue. Petite précision pour les mineurs inquiets que les parents soient équipés de tests de dépistage : pas de produits CBD pour vous tant que vous n’êtes pas majeur !

Pour les utilisateurs de produits à base de cannabidiol, la peur d’un test de dépistage de cannabis positif peut être une source d’anxiété. C’est vrai ! Oui, les produits CBD, qu’il s’agisse d’e-liquides, d’huiles ou de produits comestibles (bonbons, gâteaux, etc.), peuvent entraîner un test positif.

La substance en question n’est pas le cannabidiol lui-même, mais le delta-9-tétrahydrocannabinol, le THC bien connu qui est parfois inclus dans certains produits CBD. En théorie, le cannabis contenant du THC est interdit en France. Pourtant, on trouve parfois sur le marché noir de la fleur de chanvre CBD, de l’huile de CBD ou d’autres produits dérivés du chanvre qui contiennent du cannabidiol et des niveaux de THC plus élevés que ceux autorisés en France.

Soyez donc prudent lorsque vous achetez du CBD et assurez-vous de l’acheter dans un magasin reconnu.

Le CBD est-il détectable sur n’importe quel test ?

Même si le CBD constitue une molécule naturelle présente dans le cannabis, il n’est pas nocif pour la santé. Contrairement aux autres molécules qui composent le cannabis, il n’a donc pas d’effets psychoactifs.

Le CBD est alors bien réglementé par la loi française depuis début 2022 sous certaines conditions. Il est alors invisible lors de toutes les formes de dépistage de drogue. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas une drogue, tout simplement.

Cependant, des nuances doivent être prises en compte, car les produits à base de CBD sont susceptibles d’être la source de la drogue. Tout dépend de ses ingrédients.

Les différents types de dépistages

Le dépistage se fait généralement lors d’un bilan de santé. Cette pratique est souvent utilisée avant un match, ou juste pour un bilan de santé de routine. Mais il existe plusieurs méthodes de dépistage, à savoir :

Le test salivaire

Les différents types de dépistages

Souvent vu lors des inspections routières, un test de salive dépiste la présence de drogues dans la salive. Le THC peut être détecté dans la salive 72 heures après la consommation. Alors que le CBD peut ne pas être recherché pendant le processus de sélection. La plupart des produits CBD sont très faibles en THC, mais une consommation à long terme peut révéler la présence de THC lorsqu’elle est testée.

L’analyse d’urine

Les analyses d’urine et de sang ne sont pas fréquentes. Elles sont généralement demandées lors d’un test salivaire ou lors d’un test en entreprise ou avant un match. Les tests urinaires ne cherchent pas à détecter les niveaux de CBD ou de THC, mais plutôt le THC-COOH, un métabolite dérivé du THC. Ces derniers restent plus longtemps dans le corps. Des niveaux de THC-COOH supérieurs à 50 ng/ml peuvent entraîner un test positif.

L’analyse de sang

Même si le THC se dissipe rapidement dans le sang, les résultats sont plus ou moins fiables. Les métabolites du THC peuvent être détectés jusqu’à 7 jours. Le seuil de concentration de THC lors du dépistage sanguin varie d’un pays à l’autre et dépend des lois qui le restreignent.

Dans les cheveux

Oui, les cheveux peuvent également contenir des métabolites du THC. L’analyse capillaire est peu utilisée, car les autorités sanitaires n’ont pas encore défini de seuils. Mais aussi parce que le test doit également être effectué en laboratoire et ne peut pas être mis à la disposition du public. Cependant, les métabolites restent encore détectables dans les cheveux jusqu’à 90 jours après la consommation.

Comment éviter un résultat positif lors d’un test de dépistage en consommant du CBD?

Les inspections de sécurité routière se multiplient, tout comme les tests de dépistage de drogue. De plus en plus d’entreprises utilisent ce type de vérification pour s’assurer de la sobriété des employés. Pour éviter de vous retrouver dans des situations compliquées, ayez les bons réflexes, faites preuve de prévoyance et d’une attitude responsable !

Cela commence par l’essentiel : n’utilisez pas de substances illégales ! Pour les produits CBD, assurez-vous toujours de leur qualité, de leurs méthodes de production et soyez attentifs aux traces de THC qu’ils peuvent contenir. Rappelez-vous que certaines huiles du CBD contiennent des traces de THC (généralement moins de 0,20%).

La fleur de fraise du CBD pour la saveur et le regain de vitalité

Est-ce que le CBD apparait dans un test de dépistage ?

Le CBD est une substance extraite du cannabis et reconnue pour ses bienfaits pour la santé. Ce produit n’est pas visible dans les tests de dépistage de drogue, car ce n’est pas un anesthésique. De plus, le niveau de THC le plus élevé pour les produits CBD dans les magasins en ligne fiables est de 0,2 %.

Pour une bonne santé avec le cannabidiol, vous pouvez opter  pour la consommation des fleurs de fraise CBD. Ce produit est issu de la culture de chanvre Sativa de première qualité. Selon la technique appliquée par le producteur, elle peut être cultivée à l’intérieur ou à l’extérieur.

Les fleurs de fraise CBD ont une forte saveur de fraise dès qu’elles sont ouvertes. C’est une senteur douce, délicieuse et gourmande.

La fraise CBD a une saveur fruitée. Des arômes de fraises et de fruits rouges ravissent vos papilles.

La fleur de fraise CBD a une teneur en CBD de 21,8 %. Ce niveau raisonnable de cannabidiol garantit de réels bienfaits pour la santé, à savoir l’élimination du stress et des tensions, l’élimination des douleurs et courbatures, le maintien de la vitalité et de la joie de vivre… À tous ces bienfaits, s’ajoutent une délicieuse crudité, une impressionnante saveur et un étonnant rajeunissant.

Conclusion

Bien qu’un test de dépistage positif lors de la consommation de CBD pur soit peu probable, il convient de noter que le cannabidiol interagit avec le système endocannabinoïde.

Par conséquent, les niveaux de THC peuvent également changer lors de la consommation concomitante de marijuana.

Une étude suggère que les utilisateurs de CBD qui consomment également du THC peuvent avoir des niveaux de THC plus élevés sur une longue période de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.