Le CBD est-il détectable lors d’un simple test salivaire ?

Test salivaire : le CBD est-il détectable ?

Extrait du cannabis, le CBD est un produit dont la consommation est autorisée dans de nombreux pays en Europe. L’absence de restriction autour de sa consommation soulève des questions essentielles chez de multiples consommateurs.

Le CBD n’est pas une substance nocive et n’est pas vraiment la substance recherchée par les tests salivaires. C’est plutôt le tétrahydrocannabinol (THC) que ces tests recherche à détecter. Vous n’avez pas à craindre alors des tests salivaires après une prise de CBD puisqu’ils ne sont pas détectables.

Comment s’effectue le test salivaire ?

Le test de consommation du cannabis s’effectue généralement par la police ou la gendarmerie lors d’un contrôle routier. Les personnes impliquées dans les cas d’accidents de la route ou de travail, les sportifs et les militaires sont aussi ciblés par le test. Des particules sont prélevées dans votre bouche à l’aide d’un bâtonnet imbibé de réactif.

Le réactif permet de déceler en quelques minutes les traces de drogues telles que le cannabis, l’ecstasy et les opiacés. La présence de ces substances dans votre corps peut donner lieu à une arrestation ou à d’autres sanctions. Devez-vous craindre le test salivaire après avoir consommé du CBD ?

Le CBD est-il détectable au test salivaire ?

La réponse à cette question est absolument non. Le CBD n’est pas considéré comme une substance nocive et n’est pas vraiment la substance recherchée par les tests. La substance recherchée est plutôt le tétrahydrocannabinol (THC). Elle est en fait la substance responsable des effets psychotropes du cannabis.

Une forte présence de cette substance nocive dans le corps peut être détectée lors des contrôles routiers. D’autres tests recherchent le métabolite provenant de la transformation du THC par le foie. Tous les consommateurs de CBD ne peuvent donc pas être positifs au test salivaire après l’avoir consommé.

Quelles sont les formes de CBD indétectables au test salivaire ?

La consommation du CBD sous une certaine forme n’est pas détectable au test salivaire. Ce sont des produits dont la concentration en THC est inférieure à 0,2 %.

Il s’agit des :

  • résines de CBD ;
  • fleurs de CDB ;
  • huiles de CBD ;
  • baumes à base de CBD.

La consommation de ces produits est potentiellement indétectable lors du test. Cela parce qu’ils entrent directement en contact avec la salive. L’idéal est d’opter pour ces formes de CBD afin d’éviter les déconvenues.

Prendre le temps de vérifier la mention « isolat de CBD » ou « cristal de CDB » est une technique qui aide à choisir la bonne qualité de CBD. La consommation du CBD sous ces formes garantit la tranquillité face au test salivaire.

Combien de temps dure la présence du CBD au THC dans l’organisme ?

Combien de temps dure la présence du CBD au THC dans l’organisme ?

Il est possible d’être testé positif longtemps après une consommation de CBD contenant du THC. Les réactions de l’organisme divergent en fonction des consommateurs. La consommation d’une dose identique de CBD peut longtemps laisser une trace dans l’organisme d’un consommateur.

Cela n’est pas forcément le cas chez un autre consommateur. D’autres facteurs comme le métabolisme, le poids, l’âge et le taux d’hydratation peuvent influencer les résultats.

Quoi qu’il en soit, le THC peut rester dans le corps  6 à 8 heures à la suite d’une prise occasionnelle. Il peut rester dans la salive pendant 24 h, voire huit jours dans certains cas. Ce qui signifie que la consommation même d’une infirme quantité de THC peut rendre le test positif.

Des tests sanguins et urinaires réalisables suite au test salivaire positif peuvent détecter des traces de THC enfoui dans l’organisme.

Peut-on contester un test salivaire positif au THC ?

Un test positif au THC peut être contesté sous certaines conditions. La contestation n’est possible que lorsque les documents prouvant la légalité du produit sont apportés, mais restent sans effets. Pour contester le résultat du test salivaire, vous devez exiger un test sanguin complémentaire.

Ce test spécifie le taux de THC dans l’organisme afin de le comparer au seuil autorisé. C’est à vrai dire la condition indispensable pour demander une contre-expertise. La demande de la contre-expertise s’effectue cinq jours après la notification du résultat de l’analyse auprès du tribunal judiciaire.

Comment échapper à un test salivaire pour CBD ?

Il vous suffit de prendre les devants pour échapper à un test salivaire. Vous pouvez expliquer aux agents de la police ou de la gendarmerie que vous consommez du CBD.

La simple déclaration est insuffisante pour convaincre, raison pour laquelle vous devez prouver vos allégations.

Montrez donc l’emballage et la notice du produit pour prouver que votre produit de CBD est autorisé. Apporter la preuve peut être compliqué lorsque vous consommez des fleurs de CBD. La ressemblance de la fleur de CBD avec le cannabis riche en THC n’aide pas vraiment. Vous pouvez donner les fleurs pour les analyses en évitant de faire usage de force devant les autorités.

Peut-on conduire après la consommation de CBD ?

Une chose est de savoir si le CBD est détectable par un test salivaire, mais l’autre est de savoir s’il est autorisé pour la conduite. Il est bien possible de consommer du CBD pour la conduite à condition de ne pas excéder la dose de 0,2 % de THC.

Tous les consommateurs ne possèdent pas un organisme identique. Faire preuve de vigilance dans la consommation est nécessaire pour éviter les effets secondaires, pour éviter les cas de conduite dangereuse.

Vous devez prendre la dose correspondante à vos besoins et à votre morphologie. Pour plus de sécurité, il est conseillé de ne pas prendre le volant juste après une consommation de CBD. La consommation du CBD avant de prendre le volant entraîne une réduction de la vigilance et la baisse de la coordination.

Quelles sont les sanctions subies lorsqu’on est positif au test salivaire ?

Quelles sont les sanctions subies lorsqu’on est positif au test salivaire ?

Le CBD avec une forte teneur en THC est considéré comme une drogue. Être testé positif au test entraîne nécessairement des conséquences. Vous pouvez vous faire retirer jusqu’à 6 points de votre permis de conduire.

Une suspension du permis de conduire pour une durée de 6 à 3 ans est aussi envisageable. Vous pouvez également payer une amende allant jusqu’à 9 000 euros lorsque le test salivaire et sanguin est positif. Vous encourrez de surcroît une peine de prison en cas flagrant délit.

Où acheter du CBD pour sa consommation ?

La consommation des produits de bonne qualité fait à base du CBD est une nécessité. Les seuls endroits connus pour servir ce type de produits ont reçu un agrément de la part des autorités.

Le CBD n’est pas disponible en pharmacie, mais dans ces boutiques ou coffee shop. Vous pouvez aussi effectuer votre achat auprès des boutiques de vente en ligne.

Ces boutiques proposent un service de livraison qui permet d’entrer en possession de sa commande, peu importe la distance. L’achat du CBD peut aussi être fait auprès des drogueries et dans certaines boîtes de nuit. Acheter le CBD dans ces derniers endroits présente un grand danger. Vous devez vous assurer de la certification de votre vendeur afin d’obtenir un produit de qualité.

Combien faut-il prévoir pour acheter du CBD ?

Le prix de vente du CBD varie en fonction des boutiques de vente. Il varie de même en fonction de la forme sous laquelle elle se présente. Vous devez prévoir entre 30 et 70 euros pour acquérir les huiles de CBD. Quant aux crèmes de CBD, vous pouvez les acheter à partir de 10 euros. Il est conseillé de consulter les offres de plusieurs magasins de vente afin de comparer les prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.