comment fabriquer du bon cbd ?

Quels sont les conseils et astuces pour fabriquer du bon CBD ?

Le CBD s’intègre d’année en année dans le monde, il est apprécié et a énormément de bienfaits. Il reste interdit dans plusieurs pays, car il provient d’une plante de cannabis et on sait que ce dernier a une mauvaise réputation. Par contre, le CBD n’a pas d’effet psychotrope, au contraire, il soulage plein de maux et la plante d’où il vient, qui est le chanvre, est très utilisée dans la médecine. Mais alors, comment fabriquer le CBD ?

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est une molécule qu’on trouve dans le chanvre, il est appelé également cannabidiol. Le chanvre est une plante qu’on trouve à plusieurs variétés différentes. Certaines de ces variétés ont un effet psychotrope, car elles contiennent du THC, mais d’autre n’en contiennent que très peu et peuvent même être commercialisées. Cette plante est utilisée dans plusieurs domaines, dont les cosmétiques, l’insonorisation, la construction, la nourriture et la médecine. Le chanvre commercialisé en France contient un faible taux de THC, voire pas du tout, le taux permis est de 0,2 % maximum, au-delà de ça, il devient interdit. Le THC peut être très dangereux pour la santé par ses effets psychotrope et de paranoïa. Alors que le CBD a plein de bienfaits, il est connu pour son effet relaxant, c’est aussi un antidouleur et un anti-inflammatoire et il favorise également le sommeil. Le CBD se prend soit en infusion, par des huiles ou bien en inhalation par l’e-liquide des cigarettes électroniques.

à lire aussi : comment est produit le CBD ?

Comment faire du CBD ?

Il est possible de cultiver les fleurs de CBD en prenant bien soin de sa plantation. Généralement, pour cultiver le cannabis, on n’a pas besoin d’une grande intervention, elle évolue naturellement. Toutefois, pour avoir la meilleure qualité, il est possible de lui apporter quelques astuces pour avoir un beau résultat à la fin. Pour cela, on a trois types de cultures qui existent :

  • La culture intérieure ;
  • La culture en plein air ;
  • La culture en serre.

La méthode de la culture intérieure se fait, comme son nom l’indique, à l’intérieur, dans un placard par exemple, pour une petite surface ou dans un hangar si vous voulez une grande plantation. Cette procédure a des avantages, car vous pourrez avoir un contrôle total sur la croissance de votre plantation. Cependant, ce type de culture consomme beaucoup d’énergie, ce qui n’est pas forcément économique. La deuxième méthode qui la plus naturelle, car les plantes de chanvre se cultivent dehors en plein air, ces dernières sont très vite cultivées, car elles seront dans leur environnement naturel et les fleurs de CBD deviennent beaucoup plus robustes. Ces plantes sont face au soleil, à la lumière et à la pluie, vous n’aurez pas grand-chose à faire, c’est donc une méthode écologique et économique, le seul inconvénient, c’est que votre plantation sera exposée aux intempéries et aux insectes. Enfin, il y a la plantation par protection en serre, elle consiste à créer un microclimat afin d’avoir le contrôle sur les éléments végétaux, grâce à cela, les plantes auront une meilleure croissance.

lire également : la définition du CBD

Quel genre de terrain choisir pour la culture de CBD ?

Il est préférable de cultiver ses plantes de CBD dans un environnement naturel, des aires bio et écoresponsables pour avoir un rendu très sain. Prenez également une terre riche en micronutriments pour avoir des plantes de qualité et évitez les produits chimiques qui nuiront à votre santé. Lorsqu’une terre est riche, vous n’aurez pas besoin de rajouter les éléments chimiques pour favoriser le développement, vos plantes garderont leur aspect 100 % naturel. Même si dans certains, vous devrez utiliser les engrains, faites-le avec modération, car l’abus pourrait provoquer des écoulements agressifs dans votre terre.

Pour toute plantation, l’eau est un élément indispensable, pour avoir un bon CBD, la qualité de l’eau est également essentielle, c’est l’eau qui favorise le transport de l’oxygène et des nutriments dans les plantes. Il faut vérifier son aspect et la soigner avant de passer à l’arrosage, et cela, surtout lorsque vous avez une culture en intérieur ou en serre, où la plante ne sera pas exposée à la pluie. Un contrôle de PH doit aussi se faire pour qu’il ne soit pas toxique pour votre plantation. Ainsi, vous aurez un CBD de haute qualité si vous suivez toutes ces instructions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.