Sérum anticouperose : l’huile de CBD comme remède ?

Sérum anticouperouse : Huile de CBD ou huile de chanvre, que choisir ?

Fréquente chez les femmes âgées de 30 à 60, la couperose est une inflammation cutanée. Quoique généralement bénigne, elle peut s’aggraver et devenir maligne. Outre les médicaments et les lotions, les sérums anticouperose sont l’un des moyens utilisés pour lutter contre cette maladie.

Le marché en propose plusieurs modèles à base de diverses huiles essentielles. Pour un sérum anticouperose, doit-on opter pour l’huile de chanvre ou pour l’huile de CBD ?

L’huile de CBD apaise les irritations de la peau, les rougeurs et les boutons. Elle rentre dans la fabrication des sérums anticouperoses. L’huile de chanvre possède des propriétés anti-inflammatoires. Elle calme les douleurs, même celles qui sont déjà chroniques.

à découvrir aussi : quelles sont les maladies qui peuvent être traitées par la prise de CBD ?

La couperose : Qu’est-ce que c’est ?

La couperose est une maladie qui affecte la peau. Elle touche particulièrement les personnes du deuxième âge, celles qui ont plus de 30 ans et moins de 60 ans. La gent féminine est par ailleurs plus exposée.

Quoique la maladie soit encore mal connue en médecine, on la considère comme étant un trouble des vaisseaux sanguins du visage. Elle se manifeste par une apparition momentanée ou continue de rougeurs sur le front, le nez, le menton et le cou.

La couperose atteint facilement les peaux sèches et sensibles. Dans une forme grave de la maladie, on remarque une dilatation des vaisseaux sanguins irrigants, le nez, les joues et le cou. On note l’apparition de petits boutons rouges ou acné rosacée.

La personne atteinte peut ressentir des bouffées de chaleur accompagnées de surélévation cutanée. Il s’agit de la phase inflammatoire appelée rosacée.

Évolutive, elle se développe en plusieurs stades. Le stade le plus grave se caractérise par l’apparition des pustules, des rosacés oculaires doublées des symptômes de la conjonctivite. Pour les hommes, on note une souvent évolution vers le rhinophyma.

Quelles sont ses causes ?

Les scientifiques n’ont pas encore déterminé avec certitude les causes de la couperose. TCertains éléments ont particulièrement attiré leur attention.

Les causes génétiques

Elles ne sont pas totalement élucidées. Certaines études ont démontré que les personnes avec une peau claire, des cheveux et des yeux clairs sont, pour la plupart touchées, par cette maladie.

Les causes environnementales

Une exposition prolongée au soleil, à la chaleur ou au vent peut agresser la peau et conduire à la couperose. Un changement de température brusque (principalement du froid au chaud) peut faire apparaître les symptômes de la rosacée bénigne.

Une forte exposition au soleil ou à la chaleur peut conduire à une crise de couperose.

Différentes pratiques peuvent être la source de la couperose :

  • Bains très chauds ;
  • Séances de sauna très longues ;
  • Longues séances de bronzage ;
  • Activités physiques intenses, qui entraînent un échauffement du corps.

L’alimentation et certains médicaments

La consommation de repas épicés et très chauds peut causer une couperose. La consommation exagérée d’alcool ou de boissons très chaudes aussi aggrave les effets de la couperose.

La prise de corticoïdes occasionne les rougeurs sur le visage.

Les fortes émotions et certains microbes

Les acariens sont à eux tous seuls responsables de 45% de réactions allergiques. Dans le cas de la couperose, l’exposition permanente au Demodex est responsable de la réaction allergique.

De fortes émotions brusques peuvent enclencher cette maladie. On peut citer les pleurs sur une longue durée, la colère, la joie, etc.

Les causes hormonales

Une variation brusque de la quantité d’hormones dans le sang peut occasionner la maladie. Pendant la grossesse ou au début de la ménopause, certaines femmes développent une rougeur anormale de la face.

La couperose : Qu'est-ce que c'est ?

Sérum anticouperose : Huile de CBD ?

L’huile de CBD possède des vertus contre la couperose. Contrairement à l’huile de chanvre, elle est extraite des feuilles et de la tige de la plante du chanvre.

Obtenue par extraction, on l’utilise de plusieurs façons : application locale, voie orale ou mélangée à d’autres produits.

Concentrée en cannabidiol, l’huile de CBD se fabrique à base d’autres huiles telles que l’huile d’olive, de lavande, de coco, etc. C’est pourquoi la teneur en CBD des huiles proposées sur le marché varie de 5 à 30%.

Quelle est la composition ?

Obtenue grâce à l’extraction des trichomes, l’huile de CBD est riche en carbonoïdes. Elle est extraite à chaud ou à froid grâce à la méthode par CO2.

On y trouve des terpènes, des flavonoïdes et des traces de THC (pas plus de 0,3%). Il existe trois principaux types d’huile de BDC : l’huile BDC broad spectrum, l’huile full spectrum BDC, l’huile BDC/CBG/CBN.

Dans l’huile broad spectrum, le THC a été retiré. C’est pourquoi cette forme est plus pure que l’huile full spectrum.

Quel est l’apport de l’huile de CBD pour la peau ?

Fabriquée à base de la plante de cannabis, l’huile BDC possède des propriétés anti-inflammatoires. Capable de soulager les irritations, elle apaise les douleurs.

Elle a des propriétés relaxantes. Appliquée localement, elle permet de se détendre et de mieux se reposer.

L’huile de CBD régule la sérotonine. Elle atténue le stress et l’anxiété.

Sans risque sur la santé ou d’accoutumance, cette huile apaise les irritations de la peau, les rougeurs et les boutons. Elle rentre dans la fabrication des sérums anticouperoses.

Sérum anticouperose : Huile de chanvre ?

Extraite des graines de plante éponyme, l’huile de chanvre est bénéfique à l’organisme. Depuis le néolithique, l’homme l’utilise à cause de sa richesse en nutriments, notamment les acides gras.

On peut la consommer ou l’appliquer localement. Elle est utile aussi bien au système nerveux, que pour les systèmes cardiovasculaire et immunitaire.

L’huile de chanvre fait du bien à la peau et aux cheveux. Elle est d’ailleurs de plus en plus utilisée pour lutter contre l’acné.

Quelles est sa composition ?

20 %, c’est la quantité d’Omega 3 contenues dans l’huile de chanvre. Sa teneur en Omega 6 tourne autour de 60% et en Oméga 9, autour de 14%.

Elle est riche en acides gras saturés. Elle peut en contenir jusqu’à 10%.

En plus d’être l’huile végétale la plus riche en Oméga 3, l’huile de chanvre est bien lotie en vitamines. On y trouve entre autres les vitamines B6, B1, A, E et B2. Elle contient des béta-sitostérol, des gamma-tocophérols, des bêta-caryophyllées et des acides aminés essentiels.

Quels sont ses bienfaits sur la peau ?

L’huile de chanvre est utile aussi bien au cœur, qu’au cerveau et à plusieurs autres organes du corps.

L’huile de chanvre possède des propriétés anti-inflammatoires. Elle calme les douleurs, même celles qui sont déjà chroniques. Elle est utilisée pour fabriquer le sérum anticouperose.

Pour la peau, elle est nourrissante et apaisante. Elle agit aussi sur le cerveau et est capable de contrôler le stress.

Elle élimine les radicaux libres. Elle est antivieillissantes et atténue les rides du visage. Hydratante, elle fait briller la peau.

Grâce à son application facile, elle est idéale pour tous les types peaux, notamment aux peaux sensibles ou sèches. Elle atténue les rougeurs et les peaux sèches.

Quels sont ses bienfaits sur la peau ?

Huile de CBD ou huile de chanvre : Que choisir pour son sérum anticouperose ?

Quoique l’huile de chanvre soit plus riche que l’huile de CBD, elle a sensiblement le même effet cutané.

Utilisées dans un sérum anticouperose, les huiles de CBD ont le mérite de calmer les rougeurs et d’hydrater la peau. Anti-inflammatoires, elles atténuent les douleurs et relaxent la personne atteinte.

Appliquées régulièrement, elles nourrissent la peau profondément et contribuent à sa santé.

Il faut reconnaître que l’huile de chanvre agit plus vite que l’huile de CBD. On peut l’appliquer à titre préventif contre couperose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.