Tout savoir sur l’utilisation du CBD en cuisine

Tout savoir sur l’utilisation du CBD en cuisine

Très populaire grâce à ces nombreux bienfaits, le CBD est un produit qui s’utilise de plusieurs manières. Nous savons qu’il est intégré dans la fabrication de divers produits cosmétiques. Mais il peut aussi être incorporé à de très savoureuses recettes alimentaires, notamment des boissons relaxantes.

Une façon saine de consommer du CBD est en l’incorporant dans la préparation de vos repas, ses bienfaits vont se libérer dans l’organisme. Son goût sera moins prononcer et c’est plus pratique.

Conseils pour utiliser le CBD en cuisine

L’utilisation du CBD en cuisine diffère de celle des autres ingrédients. Il y a certains préceptes qu’il faut respecter.

Savoir bien mélanger les préparations

Si vous souhaitez que chaque personne qui déguste vos recettes au CBD profite de ses bienfaits thérapeutiques, vous devez faire en sorte que le produit se repend dans tout le repas. Pour cela, vous devez mélanger soigneusement les préparations culinaires afin que le cannabidiol soit uniformément dissout.

Surveiller la température de la cuisson

Le CBD ne supporte pas des températures excessives. Les flavonoïdes et terpènes qui permettent de révéler ses saveurs et ses arômes sont des substances vulnérables à la forte chaleur.

Elles se décomposent et s’évaporent en l’air lorsque la température de préparation dépasse 120 ° C. Pour profiter pleinement des propriétés de ces composés, vous devez les exposer à des températures de moins de 120 °C. Ce qui signifie que vous devez vous passer des cuissons qui nécessitent des températures élevées telles que la friture.

Utilisez la matière grasse

Il est important de vous rappeler que les composants du CBD sont liposolubles. Il est donc fortement déconseillé de les mettre dans l’eau directement.

Que ce soit les fleurs ou les graines de CBD, vous devez les intégrer dans des recettes qui contiennent des matières grasses. Celles-ci peuvent être du beurre ou d’huile d’olive. En revanche, l’huile de CBD n’est pas soumise à ce procédé. Pour cause, la matière grasse d’huile contient du CBD.

Soyez dans le bon timing

Le temps de la cuisson d’une recette au CBD n’est pas le même que celui d’un repas ordinaire. Sachant que la préparation doit se dérouler à une température moyenne, il faut de la patience. L’extraction des composés peut durer environ trois heures.

Quelle dose de CBD utilisée en cuisine ?

Dans l’utilisation du CBD en Cuisine, l’une des problématiques auxquelles l’on fait face est le dosage. La dose du CBD à intégrer dans vos recettes dépend de la quantité de nourriture que vous consommez.

Quelle dose de CBD utilisée en cuisine ?

Supposons que vous prenez 12 gouttes d’huile par jour et que, parallèlement, vous préparez deux portions de soupe. Pour un dosage idéal, vous devez utiliser 24 gouttes d’huile de CBD dans votre repas.

Pour un novice qui n’a jamais consommé du CBD, il est recommandé d’utiliser une dose moyenne afin de permettre à l’organisme de se familiariser avec les composants. Vous pouvez régulièrement varier la quantité du CBD pour trouver le dosage normal qui doit s’accompagner des effets.

Si au fil du temps, vous ne sentez plus les effets souhaités, le mieux est d’augmenter la dose pour renforcer l’efficacité du produit.

Les avantages d’utiliser le CBD en cuisine ?

Vous pouvez profiter des vertus du CBD par plusieurs manières. Vous pouvez le consommer par voie orale ou par ingestion. Certains se disent pourquoi intégrer le produit dans les recettes s’il est possible de le prendre par voie orale.

D’après les expériences, sachez que l’ingestion du CBD est plus avantageuse pour plusieurs raisons :

  • Le CBD se libère lentement et progressivement dans l’organisme ;
  • Le goût du CBD est moins prononcé ;
  • L’ingestion est discrète et pratique ;
  • L’ingestion est une méthode saine.

Le CBD se libère lentement et progressivement dans l’organisme

Une consommation du CBD par voie orale produit des effets plus rapidement. Après avoir pris quelques gouttes d’huile sous la langue, elles pénètrent dans le sang et agissent sur le système nerveux au bout de 15 à 20 minutes.

Par contre, lorsque le CBD est intégré par l’alimentation, il peut prendre jusqu’à une heure avant de libérer ses composants dans le sang. De même, les effets durent plus longtemps.

Le goût du CBD est moins prononcé

Le goût du cannabidiol n’est pas apprécié par tout le monde. L’huile de CBD a une saveur amère et intense. Pour éviter de sentir directement ce goût, une ingestion est la meilleure méthode.

En intégrant le CBD dans les repas, la saveur est masquée, mais cela ne réduit pas les effets du produit.

L’ingestion est discrète et pratique

Une ingestion du CBD est idéale pour les déplacements en public. Une fois le produit dissimulé dans la recette, le goût est masqué et vous passez inaperçu. En consommant le cannabidiol par voie orale ou par inhalation, vous pouvez attirer l’attention, puisque la saveur reste forte.

L’ingestion est une méthode saine

Si vous voulez prendre du CBD avec moins de risque de consommer les composants toxiques, l’ingestion est le meilleur moyen. C’est la manière la plus saine de prendre du cannabidiol. Elle est aussi une bonne alternative pour ceux qui n’aiment pas consommer ce produit par inhalation.

Les idées de recettes à base du CBD

Avec le CBD, le nombre de plats que vous pouvez cuisiner est énorme. Voici quelques idées de recettes.

Les idées de recettes à base du CBD

Le Cannabeurre

Pour préparer cette recette, vous aurez besoin des ingrédients tels que :

  • 1 litre d’eau ;
  • 28 g de fleurs de cannabis, moulues finement à très finement ;
  • 4 bâtons de beurre de qualité (environ 450 g).

Pour commencer, vous devez chauffer le four à 110 °C avant d’ajouter les fleurs du cannabis pour une décarboxylation. Cette phase doit durer 30 minutes. La décarboxylation accélère la cuisson par la suite.

Après avoir retiré les fleurs, versez dans une casserole un litre d’eau et ajoutez les bâtons de beurre de qualité. Laissez le beurre se fondre complètement dans l’eau avant de compléter la weed. Baissez la température et observez le mélange mijoter doucement sans oublier de le remuer.

Au bout de trois heures, le contenu doit prendre une texture beurrée et épaisse. Éteignez le feu et laissez le mélange se refroidir. Trouvez un tissu mousseline pour le filtrer et tirez le maximum de beurre dans un récipient.

Conservez-le au réfrigérateur et patientez jusqu’à ce qu’il soit ferme. Retirez-le et séchez-le avec une serviette en papier. Votre cannabeure est prêt pour être consommé.

La sauce aux fraises et CBD

Pour la préparation de ce plat, il vous faut comme ingrédients :

  • 1 livre de fraises ;
  • 2 cuillères à soupe d’huile de CBD ;
  • ¼ de tasse de miel ;
  • 1 pincée de sel de mer ;
  • 2 cuillères à soupe d’amidon de maïs ;
  • ½ tasse de jus d’orange.

Dans l’ordre, versez dans une casserole, les fraises, le miel et le CBD. Réglez le feu à une température de 100 ° C. Trouvez un saladier et mélangez le jus d’orange avec l’amidon de maïs.

Ajoutez le mélange à la solution précédente et remuez tout le contenu avec une stipule. Au bout de 10 minutes, votre recette devait être cuite. Retirez-la du feu et laissez-la se refroidir complètement. Cela prendra juste quelques minutes supplémentaires.

Les contre-indications du CBD en cuisine

Le CBD est un ingrédient naturel extrait d’une plante. Mais toutes les plantes ne sont pas sans effets secondaires. Le millepertuis peut interagir avec certains traitements et créer d’autres troubles. C’est pourquoi il est mieux de s’abstenir lorsque vous êtes sous traitement.

Voir notre article sur les contre-indications dans le cadre d’une prise de Cannabidiol.

En cas de surdosage, le CBD présente aussi des conséquences. Vous pouvez ressentir des vertiges, une sensation de fatigue, des problèmes de concentration ou encore une diminution de la pression artérielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.