Le CBD est-il moins dangereux que l’ibuprofène ?

ibuprofene ou cbd

Le CBD ainsi que l’ibuprofène sont en mesure de soulager l’organisme de tout être humain des douleurs ainsi que des inflammations. L’ibuprofène est contenu dans bon nombre de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et beaucoup de personnes y font recours pour se soulager.

Malheureusement, ce composé occasionne des dommages à l’organisme qui dans certains cas s’avèrent irréversibles. Il faut dire que ces effets secondaires sont nombreux. En comparant les effets secondaires du CBD à ceux de l’ibuprofène, on se rend compte que l’usage de l’ibuprofène est relativement plus dangereux que celui du CBD.

Quels sont les réels effets secondaires de l’ibuprofène ?

Compte tenu du stress, de l’anxiété auquel vous pouvez être confronté durant une journée, il peut arriver que vous ayez des maux de tête, de la fièvre ou encore que vous ressentiez des douleurs.

Pour venir à bout de tous ces maux, vous pouvez toujours faire recours à l’ibuprofène qui est un ingrédient de synthèse que beaucoup de personnes utilisent comme antidouleur, anti-inflammatoire et autres.

C’est le composant central des nombreux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme le Motrin et l’Advil qui sont en ventes libres dans les pharmacies ou dans les centres de santé. Les AINS contenant de l’ibuprofène font partie intégrante des médicaments les plus consommés, qui sont à la portée de tout le monde.

Ces derniers occasionnent malheureusement d’innombrables effets secondaires qui dans certains cas de figure sont relativement dangereux pour l’organisme et peuvent conduire à la mort.

Les différents effets secondaires dont il est généralement question ne sont rien d’autres que :

  • quelques ulcérations ;
  • saignements que l’on peut observer au niveau de l’estomac ou des intestins ;
  • bourdonnements ;
  • des maux de tête ;
  • l’étourdissement ;
  • les complications hépatiques ;
  • l’hypertension ;
  • la tuméfaction des jambes ;
  • des complications rénales ; des accidents vasculaires et cérébraux ;
  • les crises cardiaques ;
  • des décès.

D’après certaines études, sachez que vous avez 25 % de risque d’avoir une ou plusieurs de ces effets secondaires si vous faites souvent recours aux AINS comme l’ibuprofène. À l’issue de tout cela, il est évident que l’ibuprofène est tout même dangereux.

Que dire des effets secondaires du CBD ?

Si vous recherchez une solution beaucoup moins dangereuse que l’ibuprofène pour soulager vos douleurs ou encore les inflammations dont vous souffrez, vous pouvez toujours faire recours au CBD. Il est question d’un cannabinoïde qui ne cause aucune addiction ou dépendance chez le consommateur. C’est un composé qui est tiré des plants de chanvre et qui possède de multiples vertus thérapeutiques, relaxantes et apaisantes d’après certaines études.

effets secondaires cbd

Il peut être utilisé pour venir à bout de plusieurs troubles d’ordres médicaux et ne cause aucune overdose même si le dosage est un peu exagéré. Pour ce qui est des effets secondaires que peut engendrer le CBD sur vote organisme.

Des études ont montré que vous pouvez avoir :

  • des coups de fatigues ;
  • des vertiges ;
  • sécheresse au niveau de la bouche ;
  • de fortes envies de sommeil ;
  • des coliques ;
  • des pertes d’appétit et poids.

Vous pourrez être confronté à de tels effets secondaires à condition que vous preniez une dose un peu trop forte de cannabidiol et ils s’estomperont dès lors que vous n’en consommez plus. Il est donc clair que le CBD est beaucoup moins dangereux que l’ibuprofène.

Quel choix parait le plus sûr entre la consommation de CBD et celle de l’ibuprofène ?

Pour faire un choix entre le CBD et l’ibuprofène, une comparaison est inévitable. Pour ce qui concerne l’ibuprofène, les effets secondaires qui peuvent être observés sur le long terme ne sont pas à prendre à la légère.

Par contre, ceux qu’occasionne le CBD ne sont pas vraiment alarmants même si vous en consommez de façon régulière. À vrai dire, il n’existe pas réellement d’effets secondaires nocifs qui soient réellement liés à la consommation du cannabidiol.

On parle beaucoup plus d’effets doux pour ce qui a rapport aux effets secondaires du CBD. Que ce soit à court terme ou à long terme, vous ne risquez pas d’altérer votre santé en consommant le cannabidiol. Malheureusement, avec l’ibuprofène, c’est tout le contraire lorsqu’il s’agit d’une consommation régulière sur le long terme.

Si vous désirez soulager vos douleurs, apaiser votre humeur ou encore pour vous détendre, dès que vous consommez du CBD, il vous suffit de 5 à 15 minutes pour que vous constatiez les effets du cannabidiol.

Ce laps de temps n’est pas fixe et peut varier d’un individu à un autre, mais la plupart du temps, c’est la durée maximale durant laquelle les résultats se font sentir. Pour l’ibuprofène, il faut attendre 20 minutes, voire 30 minutes, ce qui n’est pas trop adéquat si vous désirez un effet des plus rapides.

Outre tout cela, le CBD possède de nombreuses vertus neuroprotectrices que l’ibuprofène n’a pas. Grâce à ces dernières, les personnes qui souffrent de troubles neurologiques comme l’épilepsie ou encore la sclérose en plaques et qui utilisent les produits à base de cannabidiol peuvent ressentir un certain soulagement. C’est aussi un puissant antioxydant.

Tout le monde n’est pas friand des gélules et encore moins des comprimés, mais l’ibuprofène existe sous cette forme. Un autre des avantages du CBD est qu’il est présent sous plusieurs formes qui sont facilement assimilées par l’organisme. Vous pouvez l’avoir sous forme de produits à vaporiser, à fumer, de pommades, de gélules, de crèmes, de baumes, d’huiles.

En prenant toutes ces informations en compte, il convient de dire que le CBD est le choix à privilégier par rapport à l’ibuprofène. De nombreuses études le révèlent et il est évident que le CBD est moins dangereux que l’ibuprofène.

Zoom sur les actions des effets anti-inflammatoires du CBD

Nous n’avons plus à prouver les propriétés anti-inflammatoires du cannabidiol. Grâce à ces vertus, les personnes souffrant de certains maux peuvent être soulagées.

café anti inflammatoire infusion

Comme malade, il s’agit entre autres de :

  • la sclérose en plaques ;
  • l’affection de Crohn ;
  • les irritations cutanées et dermatologiques.

Voir aussi : toutes les propriétés médicinales du CBD

La sclérose en plaques

La sclérose en plaques engendre au niveau de l’organisme une inflammation plutôt sévère. Cette affection détruit en partie la myéline, relâche des cytokines et cause un véritable stress oxydatif. Le CBD peut être utile dans l’atténuation de certains symptômes de la sclérose en plaques.

Le CBD aide en :

  • Réduisant la dépression et l’anxiété du souffrant ;
  • Permettant la synthèse de l’anandamide ;
  • Régulant le système immunitaire de l’organisme ;
  • Diminuant les inflammations gastriques et intestinales sans oublier le mal de cœur.

Les irritations cutanées et dermatologiques

Le cannabidiol peut traiter un certain nombre de problèmes cutanés comme l’acné, le psoriasis ou encore l’eczéma. Ces diverses affections sont causées suite à une défaillance du système endocannabinoïde et des mécanismes inflammatoires. À l’aide des effets antioxydants et anti-inflammatoires.

le CBD apporte un coup de main à l’organisme en :

  • réduisant considérablement la viscosité de la substance sécrétée par les glandes sébacées ;
  • accélérant la reconstitution des cellules se trouvant au niveau de l’épiderme ;
  • soulageant le souffrant des mordications ;
  • réduisant la forte réponse inflammatoire.

La maladie de Crohn

La maladie de Crohn n’est rien d’autre qu’une inflammation sévère de l’ensemble du tube digestif.
Grâce aux effets anti-inflammatoires du cannabidiol, ce dernier permet :

  • la diminution des douleurs qui surviennent à cause de l’inflammation ;
  • un soulagement des diarrhées ;
  • une réduction des inflammations qui surviennent au niveau du récepteur CB2 qui est en grand nombre au sein du tube digestif ;
  • l’augmentation de la fringale.

Si vous souhaitez commencer une prise de CBD vraiment légère et en douceur, nous vous conseillons par exemple d’essayer les infusions !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.